Portraits de créateurs

noir_et_blanc_portrait_dune_femme_photo_wattpad_livre_couverture.png

Afi Akoussan, créatrice de Hope formations, organisme de formation de techniciens en fibre optique à Sevran

Afi Akoussan a fêté en janvier, la première année d’existence de son entreprise. Un cap important pour celle qui a lancé sa propre structure, Hope formations qui forme les futurs techniciens de la fibre optique. Elle-même a longtemps travaillé dans ce domaine."Mais, passer d'employé à employeur, c'est presque un métier différent" souligne-t-elle.

Tout a démarré en novembre 2020, lorsqu’elle décide, à 40 ans, de créer son entreprise après avoir suivi le parcours incubateur porté par MDE Convergence Entrepreneurs et financé par l’EPT et avoir bénéficié d’un prêt d’honneur accordé par le Comité d’Initiative Grand Est SSD. Le 22 janvier 2021, Afi Akoussan obtient son numéro d’activité en tant qu’organisme de formation.

"Aujourd’hui je m’occupe de la facturation, du recrutement des stagiaires, du recrutement des formateurs, de nouer des partenariats avec les entreprises… Tout ce que fait un chef d’entreprise" raconte-elle. Elle vient d’ailleurs de recruter une alternante pour l’aider à développer son activité.

Les formations qu’elle propose sont certifiantes et diplômantes. Depuis un an, vingt stagiaires ont été formés. Deux sessions sont proposées : l’une dure six semaines, l’autre dix semaines. La première ne forme qu’à intervenir chez les abonnés, particuliers ou entreprises, pour effectuer le raccordement à la fibre optique, la deuxième permet d’intervenir chez les abonnés et sur des travaux de fibre optique extérieurs. Quelle que soit la formation, les diplômés peuvent ensuite travailler à leur compte ou en entreprise et sont capables de réaliser les raccordements électriques et d’identifier les dysfonctionnements de réseaux.

Pour être formé, il n’est pas nécessaire d’avoir de compétence technique. Seul prérequis : être à l’aise avec les travaux manuels, ne pas être daltonien (pouvoir reconnaître les couleurs est très important), et avoir le permis de conduire. Aujourd’hui, les jeunes stagiaires lui sont adressés par la mission locale intercommunale de Sevran, Tremblay-en-France et Villepinte, ou par le bouche-à-oreille.

Et il ne faut pas hésiter à se former aux métiers de la fibre optique, car de l’emploi il y en a. "Certaines entreprises ont embauché directement les stagiaires à la fin de leur formation. Et pour deux de mes anciens stagiaires à la recherche d’un emploi, j’ai déjà trois entreprises intéressées qui leur ont proposé un entretien rapidement" ajoute Afi Akoussan.