Programme local de prévention des déchets

 

La prévention des déchets désigne l’ensemble des actions mises en place avant qu’un produit ne devienne un déchet. Elle intervient donc en amont de la collecte des déchets et permet de :

  • Réduire les quantités de déchets collectés (utilisation de contenant réutilisable, sac en coton, couche lavable, savon solide... ),
  • Réduire la nocivité des déchets collectés (utilisation de compost au lieu d’engrais chimique, produits d’entretien et de beauté maison... ),
  • Améliorer le caractère valorisable des déchets pour optimiser l’utilisation des ressources (compostage, optimiser le cycle de vie des produits, réemploi... ).

Depuis sa création, Paris Terres d’Envol a encouragé plusieurs initiatives en la matière de prévention des déchets notamment sur les thématiques de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le compostage ou encore le réemploi.

En 2019, il s'est lancé dans l’élaboration d'un programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA). Il s’agit d’un document, réglementé par le code de l’environnement (article L. 541-15-1), recensant toutes les actions visant la réduction des déchets qu’une collectivité souhaite déployer sur son territoire.

Mise en place d'actions concrètes

Afin d'atteindre l'objectif fixé de réduction des déchets sur le territoire de 24kg par habitant par an d'ici 2027, plusieurs actions ont été définies et s’articuleront autour de trois principaux axes :

  • La réduction des déchets de jardin,
  • La diminution des déchets d’emballages,
  • Le réemploi.

Cela se traduit par des actions concrètes de lutte contre le gaspillage alimentaire, promotion du compostage, sensibilisation à la consommation responsable et d'ateliers de réparation pour favoriser la réutilisation et le réemploi. Ainsi, Paris Terres d'Envol encourage et développe la dynamique d'économie circulaire avec des dispositifs déjà présents sur le territoire comme la ressourcerie 2mains qui intervient sur tout le territoire.

Ce programme concerne à la fois les particuliers, les collectivités ainsi que les différentes entreprises du territoire qui seront accompagnées pour réduire leur production de déchets.

Les étapes clés

Après une première étape, désormais terminée, qui consistait à réaliser un état des lieux, l'organisation d'ateliers de concertation et la formalisation d’un pré-programme, plusieurs enseignements sont à retenir :

  • En dix ans, entre 2006 et 2016, la population du territoire a progressé de 5%,
  • Entre 2010 et 2018, le tonnage de déchets a augmenté de 13%, notamment pour les flux en déchèteries qui ont connu une hausse de 62%, les déchets verts qui ont augmenté de 35% et les collectes sélectives (emballages hors verre) de 34%.

La deuxième étape consiste à élaborer les fiches actions, organiser une consultation publique, présenter le programmer en commission consultative d’élaboration et de suivi (CCES) puis une validation en conseil de territoire. Cette étape a démarré en juin 2021 et s’étalera jusqu’en avril 2022.

etapes_plpdma.png